Musicothérapie

psychothérapeute, musicothérapeute, psychanalyste, psychologue

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots« , Richard Wagner. C’est une citation bien classique, mais elle prend tout son sens dans la pratique de la musicothérapie.

Ma pratique en musicothérapie s’inspire des théories d’Anne Brun et Renée Roussillon à propos des médiations thérapeutiques. Si j’utilise différents support dans la relation médiatisée en psychothérapie (musique, dessin, peinture, modelage…), mon but dans la thérapie est de soutenir la symbolisation et les capacités subjectives.

Définition de la fédération française de musicothérapie

« La musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. Il existe différentes techniques de musicothérapie, adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels, physiques ou neurologiques.

La musicothérapie s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, et l’histoire du sujet. Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal. »

Alors, la musicothérapie, c’est quoi?

La musicothérapie est une thérapie basée sur la communication non-verbale. Elle utilise la musique et les éléments sonores dans la relation tripartite patient, thérapeute, musique. Bien avant le langage, la musique est un outil de communication entre les individus. C’est un média qui sort de la signification linguistique tout en restant investi d’une fonction symbolique. Elle peut s’avérer alors plus accessible car elle se situe dans les émotions, les sensations et le corporel.

Elle s’inscrit dans les thérapies de soutien, c’est-à-dire au plus près de la personne, dans un projet individualisé. Le musicothérapeute dispose de différents moyens d’actions qu’il adapte selon les objectifs fixés. La musicothérapie utilise tout le matériel sonore: musique, production de sons par différents moyens dont la voix ou l’utilisation du corps… Ce matériau sert de médiateurs pour s’exprimer et développer sa propre créativité. Alors, en musicothérapie, la musique est un facilitateur de l’expression individuelle.

La musicothérapie participe également à développer les liens sociaux dans la rencontre avec l’autre et le groupe. Le musicothérapeute est soumis à un code de déontologie. La formation de Montpellier (D.U. de musicothérapeute) a reçu la reconnaissance RNCP au niveau de l’état, elle délivre alors le titre de Musicothérapeute clinicien.

musicothérapie, psychothérapeute, psychologue, psychanalyste, psy

 

Accueil, contact, formation et expériences

Psychothérapie, psychanalyse, psy à domicile

Ateliers de groupe, médiation thérapeutique, thérapie individuelle, thérapie de couple, les enfants et la famille

Lectures, Lien